Délires et des rêves

Au resto (écrit par Jean)

Classé dans : Non classé — 24 janvier, 2008 @ 21:54

Je t’ai invité au resto et je te vois arriver, magnifique, wow, je reste sans voix. Tu t’assieds et je te verse un verre de champagne. Devant toi il y a un paquet cadeau, tu le regardes, me regarde mais je te demande d’attendre. Nous prenons une coupe, nous nous regardons, je suis charmé par tant de beauté. Tu sens délicieusement bon, il se dégage de toi un subtil parfum de fruits. Tes yeux reflètent ton bonheur d’être enfin là, et les miens brillent d’excitation à l’idée de ce cadeau et surtout de t’imaginer l’utilisant. hummm! Tu es si belle, si sensuelle.

Après des échanges agréables je te frôle la jambe et je vois à ce contact un sourire apparaître sur ton visage. Le serveur vient nous voir mais nous ne sommes pressés et lui  expliquons que nous n’avons pas encore choisi. Je pousse alors le sac devant toi et tu l’ouvres pour découvrir un jouet… et quel jouet !!! Une culotte à vibrations avec une télécommande à distance…  Tu me regardes avec tes yeux brillants, tu te lève et te rends directement aux toilettes. Quand tu reviens tu m’offres la télécommande avec un sourire complice. Je te regarde : elle est en fonction cela se sent dans aux crispations de ton visage, alors je l’arrête. Tu me regardes surprise, mais comprends mon jeu, tu sais que je veux te surprendre, te donner des frissons à des moments ou tu ne t’y attendras pas.

Le serveur arrive et nous passons commande. Tu prends des fruits de mers et moi un terre et mer. Quand le serveur te regarde pour la commande je démarre les vibrations. Tu sursautes légèrement et je sens qu’il ne t’est pas facile de rester concentrée sur ta commande, alors pour ne pas trop t’indisposée j’arrête un peu et tu me regarde soulagée car j’imagine que les effets des vibrations sont dures à contenir, hummm! Dès qu’il repart je la redémarre et tu soupires. Tu me prends la main et me la serre comme si en ce moment ton corps était secoué de légers spasmes de plaisir. Je te sens transportée et comme on est à l’écart tu t’adosses et profite des sensations. Sous la table tu me glisses ta petite culotte que tu avais mise par dessus l’autre. Elle est inondée du jus de ton plaisir et trempée comme rarement j’ai vu une petite culotte l’être. J’arrête mon appareil temporairement  pour que tu puisses te relaxer un peu, et tu me regardes presque d’un air de reproche hihihi! Je te dis « Patience ma belle ».

Tu te lèves pour aller aux toilettes,  surement afin d’éponger un peu les dégâts, mais je te suis, et au moment ou tu entres je fais repartir les vibrations. Tu râles de plaisir, te retournes et me vois derrière toi. Tu entres dans des toilettes et je pénètre dans celles d’à coté. Je pose mon oreille contre la mince paroi pour t’entendre et j’augmente les vibrations. Je perçois tes gémissements de plaisir, tout doucement, pour ne pas faire de bruit, ne pas être surprise, mais c’est plus fort que toi. Ta respiration se fait plus forte et je t’entends jouir et dire tout bas, sachant que j’écoute, « merci Jean c’est si bon ».

Ca cogne à ma porte, j’ouvre, c’est toi. Tu me repousses dans le fond des toilettes, baisses mon pantalon et prends mon membre si dur si ferme dans ta bouche. Tu veux me rendre le plaisir que je viens de te donner indirectement. La chaleur de ta bouche qui enveloppe mon membre est exquise j’ai peine à retenir mes gémissements. Quelle bouche, quelle langue délicieuse. Je te relève je te veux ! Je veux être en toi, jouir en toi. Je touche ton sexe qui est complètement inondé et je descends y boire une lichée de ton jus. C’est si bon et tu en gémis de plaisir. Je me relève, te prends dans mes bras et t’adosse au mur. Je soulève tes cuisses et enfin j’enfonce mon sexe en toi. Le va et vient est intense. Nous sommes transportés par nos pulsions, nos bouches s’embrassent autant par plaisir que pour étouffer les cris l’un de l’autre et finalement je jouis en toi secoué, transpercé d’un orgasme intense. Nous sommes tous les 2 en sueur et hors d’haleine. Je me rhabille et sors te laissant en faire de même mais je t’attends.  Lors de notre retour à notre table, je fais repartir les vibrations mais tu me reprends la télécommande, on dirait que tu veux souffler un peu hihihi!

Nous arrivons à notre table mais elle est desservie, le serveur, gêné, nous croyait parti. On s’assoit et commandons seulement un café brésilien. Nous décidons de ne pas manger car l’appétit est ailleurs.

Je te regarde et j’ai encore faim de toi….   

xxxx Jean xxxx

Un commentaire »

  1. tes textes sont delicieux, merci pour cette ballade sensuelle jean

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

GangBang Streaming |
yasmina18 |
✔ Top Site ➜&... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | photoscoquines
| OrgieX-Extrème
| yvansex